mémreg / Dossiers

Karl Heinzen et le terrorisme

Il proposa de déclencher le terrorisme aérien. Il fut persuadé que les activités terroristes devaient se développer à l'échelle internationale. Et il fut convaincu que le terrorisme, organisé au niveau international, allait changer le cours de l'histoire mondiale. Mais nous ne parlons pas d'Osama Bin Laden ou de l'"État islamique" - c'était le républicain et le démocrate Karl Heinzen qui, au milieu du 19e siècle, formulait des idées qui, plus tard, servaient au terrorisme comme document de base. Son article "Le meurtre" parut pour la première fois le 26 janvier 1849, dans le journal biennois "Die Evolution".



Lorsque, le 12 novembre 1880, Karl Heinzen décédait à Boston, l'engagement politique de cet émigrant allemand fut loué dans le milieu progressiste tout entier. Sur sa tombe, on pouvait lire: "La liberté donna des ailes à mon esprit, la vérité rajeunissait mon coeur". Dans les milieux radicaux, on parlait du "sage de Roxbury", et avant tout, on commémora son engagement publiciste contre l'esclavage et en faveur du droit de vote des femmes.
Pourtant, le texte le plus connu provenant de la plume de Heinzen reflète une autre idéologie. Dans les années 1849 et 1850, peu après l'échec des révolutions démocratiques en Europe, il connut un désespoir profond. Lors de son exil en Suisse et en Angleterre, l'adversaire fervent des monarchies européennes se prononça en faveur de méthodes de lutte terroristes.
Dans l'article "Le meurtre", paru le 26 janvier 1849 à Bienne, il énonça des idées terrifiantes: "Même si nous devons faire sauter la moitié d'un continent et faire couler des flots de sang pour anéantir le parti des barbares, nous ne devons pas avoir le moindre scrupule à le faire. Celui qui ne donne pas joyeusement sa vie en sachant qu'il fera ainsi descendre un million de barbares au cercueil n'a pas dans la poitrine un coeur républicain."

Les sympathies d'Heinzen pour des méthodes de lutte terroristes résultaient, surtout, de la frustration profonde qu'il éprouvait après la victoire des monarchies européennes sur les forces républicaines et démocratiques. Le lien entre la frustration personnelle de Heinzen et son intransigeance se montra aussi lors de son dernier exil en Europe: Après avoir quitté la Suisse en septembre 1849, Heinzen essaya en vain de gagner les éxilés allemands à Londres à ses convictions. Alors, Friedrich Engels lui adressa des accusations publiques ce qui contribua à l'isoler au sein de la communauté allemande de Londres. Dans une situation d'aliénation personnelle et politique profonde, Heinzen écrivit le texte "Le meurtre et la liberté", dans lequel il affirma ses convictions terroristes. Mais peu de temps après la publication de ce texte, il émigra, comme de nombreux partisans des révolutions de l'année 1848, aux Etats-Unis. Ce fait laisse entrevoir que lui-même n'était plus tellement convaincu de l'efficacité des méthodes terroristes  comme stratégie pour faire avancer l'histoire mondiale.

Document Titre / Description Auteur / Source Année / Époque
Personnalités§Idéologies£
La tombe de Karl Heinzen
La tombe de Karl Heinzen au cimetière de Jamaica Plain près de Boston, Massachusetts, USA.
Jen Snoots Jen Snoots, findagrave.com 2007
Personnalités§Documents écrits£
La tombe de Karl Heinzen
La tombe de Karl Heinzen
inconnu(e) Jen Snoots 2007
Journaux et revues§Activités politiques§Idéologies§Emigration et immigration£
Die Evolution, Bienne, en 1849
Die Evolution, Bienne, en 1849.
Johann Philipp Becker Bibliothèque Nationale Suisse, Berne 1849
Idéologies£

Ce texte sera bientôt disponible en français.


2011
Christoph Lörtscher 2011-09-07 00:00:00 2011
Activités politiques§Emigration et immigration§Personnalités£
2011
0
Christoph Lörtscher 2011-09-10 00:00:00
Portraits§Personnalités£
Amand Goegg en 1849
Amand Goegg lui-aussi participa au soulèvement des républicains et démocrates au grand-duché de Bade - mais un peu plus tard que Becker et Heinzen.
nach einer Bleistiftzeichnung von Irminger Um Renchen und Grimmelshausen, Grimmelshausen-Archiv, Renchen 1849
Activités politiques§Emigration et immigration§Personnalités§Mouvement ouvrier£
0
2011
Christoph Lörtscher 2011-02-11 00:00:00
Portraits§Personnalités£
Johann Philipp Becker
En 1849, Johann Philipp Becker fut commandant des milices révolutionnaires de Bade.
inconnu(e) Stadtarchiv Frankenthal 1849
Journaux et revues§Activités politiques§Documents écrits£
Die Revolution - la première édition du journal édité par Johann Philipp Becker
La première édition du journal "Die Revolution".
Johann Philipp Becker, Biel Robert 1848
Activités politiques§Documents écrits§Papiers-valeurs£
Titre de créance en faveur de la République Allemande, signé par Johann Philipp Becker

Titre de créance en faveur de la République Allemande, signé par Johann Philipp Becker.

inconnu(e) Robert Grimm, Geschichte der Berner Arbeiterbewegung, Berne 1913 vers 1848
Activités politiques§Emigration et immigration§Documents écrits§Sociétés£
Carte de membre de la Fédération de Défense Républicaine, en 1848

Carte de membre de la Fédération de Défense Républicaine, en 1848.

Johann Philipp Becker, Biel Robert Grimm, Geschichte der Berner Arbeiterbewegung, Berne 1913 1848
Journaux et revues§Bâtiments§Activités politiques£
Le domaine appelé «Schädelismatt» à Bienne, vers 1870
Le domaine appelé «Schädelismatt», situé entre la rue Sessler et la rue de Flore, vers 1870. Le nom du domaine remonte à l'ancienne dénomination de la parcelle de terrain dite «Schädelismat...
inconnu(e) Muhmenthaler / Die Nidaugasse, 1928 vers 1870