Portail internet pour des documents historiques de la région Bienne, Seeland, Jura bernois

Notre banque de données, bilingue, contient 7834 photogr., 413 films et 404 textes.

 
un projet de la firme W. Gassmann SA

» Das regionale Gedächtnis auf deutsch
 
 
Home
 
Recherche

Texte complet / recherche

Mot-clé °1: 
Lien: et ou
Mot-clé n°2: 
 
 
» vers extension recherche
 
Vous avez besoin d'aide dans votre recherche? Vous en saurez davantage sur la recherche libre en jetant un oeil à notre liste de mots-clés

Archives du Bieler Tagblatt / du Journal du Jura

Pour des informations depuis 1999, cherchez également dans les archives du BT et du JdJ

Vos archives / vos collections

Disposez-vous d'archives de votre entreprise, d'archives communales, d'archives d'une société, ou encore d'une collection privée, que vous aimeriez rendre accessibles au public? Memreg gére aussi vos archives / ou vos collections.
» Cliquez ici pour plus d'informations

Liens

Les rencontres entre Bienne et Vienne

En tant que ville ouverte, Bienne noua des contacts avec de nombreuses villes. Parmi les rencontres les plus intenses comptent celles avec Vienne. Les relations avec les Viennois se sont intensifiées dans le cadre d'une action d'entraide, peu après la Première Guerre mondiale, lorsque Vienne connut la famine. Dans les années suivantes, de nombreux Biennois et Biennoises s' inspirèrent des idées rénovatrices nées dans la métropole du Danube.

Pour des millions de personnes, l'armistice du 11 novembre 1918 réveilla l'espoir de vivre, dans un avenir proche, le début d'une une époque meilleure.  En effet, dans plusieurs pays, des progrès sociaux furent réalisés. Mais dans d'autres régions, la réorganisation de l'Europe signifia de nouvelles souffrances. Par exemple, l'effondrement de la Monarchie du Danube et un blocus imposé par les Alliés provoquèrent une crise d'approvisionnement  à Vienne, où la population était déjà affaiblie par la pénurie des années de guerre. Au cours de l'hiver 1918/1919, alors que la ville pleurait ses premières victimes de la famine,  le Conseil fédéral décida de lancer une action d'entraide. Dans le cadre de cette action, un comité de soutien représentatif se forma aussi à Bienne. 

De nombreux  Biennois et Biennoises qui se rendaient à Vienne pour y apporter une aide, rentrèrent avec de nouvelles idées.Souvent, les rencontres directes signifiaient le début d'une amitié, et bientôt, de nombreux Biennois et Biennoises admiraient les réformes que la Vienne des années 1920 mettait en oeuvre. Par exemple, la fondation des Amis des enfants de Bienne en 1922 était due aux rencontres que l'enseignant biennois Albert Hofer avait faites à Vienne. "Vienne la rouge", entre 1918 et 1934 la ville la plus grande du monde avec un gouvernement socialiste, inspirait aussi la politique municipale de Bienne, car depuis 1921 Bienne était également gouvernée par une majorité de gauche. Les traces les plus visibles des influences de Vienne apparaissaient dans la politique foncière et la construction de logements - on visait à créer des logements bon marché.

La fin subite de "Vienne la rouge", imposée par le putsch des Austrofascistes en 1934, interrompit les contacts vivants entre les deux villes. Seulement après la Deuxième Guerre mondiale, des contacts intensifs reprirent. Lorsqu'en 1946, la ville de Vienne, marquée par les destructions de la guerre, lança un appel au secours, des Biennois engagés initièrent une action d'entraide qui bénéficia surtout au quartier ouvrier de Vienne-Floridsdorf.  L'action "Bienne aide Floridsdorf", soutenue également par de nombreuses communes du Seeland, entama une nouvelle phase de contacts de longue durée entre Bienne et la métropole du Danube. La trace la plus visible de ces liens amicaux, on peut toujours la visiter: Le 26 juin 1948, le "bourg rouge", un complexe immobilier à Floridsdorf, fut  nommé "Bieler Hof".

Images

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nouveautés

L'industrie en images
Le Jura bernois est l'une des régions les plus industrialisées de Suisse. En 2014, le secteur secondaire y représentait plus de 49% des emplois, contre 25% dans l'ensemble du pays. Ce taux élevé s'explique par le développement, sur le long terme, d'un système technologique et industriel dans lequel l'horlogerie joue un rôle principal. L'ouvrage "L'industrie en images" de Pierre-Yves Donzé et Joël Jornod raconte, par le texte et par l'image, l'histoire de ces entreprises qui ont fait du Jura bernois un leader mondial de l'industrie. Il comprend près de 800 illustrations mettant en valeur les formes variées de l'industrie sur l'ensemble du territoire.
Dernière actualisation: 28.07.2015
Total visiteurs: 1271055
application by redmouse
code & design by reziprok
© 2020 by mémreg
» Conditions d'utilisation