mémreg / Dossiers

Jean-Jacques Rousseau dans notre région

Parmi les préciosités de la bibliothèque de la ville de Bienne, on trouve une grammaire de l’anglais écrite en latin. Thomas Hollis, un philosophe des lumières très engagé, la dédia à Jean-Jacques Rousseau. Mais malheureusement, cette œuvre n’atteignit pas son but : A la recherche d’un exil plus sûr, Rousseau avait déjà quitté notre région – il se rendit en Angleterre ( !). Ces années-là, Rousseau devait souvent passer d’un exil à l’autre – et presque chaque fois, à cause du contenu „subversif“ de ses oeuvres.


 

Le contenu de la grammaire de l’anglais dédiée à Rousseau n’a rien d’explosif. C’est seulement son contexte qui éclaire sa signification: Hollis fut un divulgateur d’idées rationalistes – dans ce but, il fit don d’oeuvres aux idées progressistes dans toute l’Europe. Et comme au 18e siècle, l’Angleterre fut un rempart de la liberté d’expression, de nombreux auteurs des lumières publièrent en Anglais. Ainsi, l’accès à la littérature sociocritique, souvent explosive, fut un motif important pour apprendre l’Anglais.

Et comme c’est un livre qui symbolise le caractère éphémère de l’exile biennois du grand philosophe, c’étaient ses livres qui le forcèrent, à maintes reprises, à chercher de nouveaux refuges.

En 1762, à Paris, Rousseau publia «Emile», son roman d‘éducation sensationnel. Dans cette oeuvre, le philosophe genevois exigea d’apprendre aux enfants, uniquement des contenus qu’ils arrivaient à comprendre selon leur degré de développent. Cela signifiait de façonner l’éducation religieuse et morale de manière plus discrète. Pour cela, le roman fut interdit comme œuvre non chrétienne, et l’auteur reçut un mandat d’arrêt.

Rousseau s’enfuya en Suisse, et bientôt, un exil sûr s’esquissa: Frédéric II, roi de Prusse en personne confirma que le persécuté serait bienvenu dans la principauté de Neuchâtel, à l’époque sous domination prusse. En effet, dans les trois ans qui suivirent, le philosophe put vivre avec sa compagne Thérèse Levasseur en toute tranquilité à Môtiers. Même Frédéric-Guillaume de Montmollin, le pasteur du village, accepta le philosophe.

La fin soudaine de la vie paisible à Môtiers fut en contexte étroit avec une autre œuvre de l’éxilé. Dans les « lettres de la montagne », parues à Genève en 1764, Rousseau provoqua l’élite politique de la cité du Rhône :
Il y expliqua comment le pouvoir politique, dans sa ville natale, se concentra dans un cercle toujours plus restreint. Mais dans cette œuvre, Rousseau se prononça aussi pour un christianisme plus tolérant, ce qui fut ressenti comme une provocation par de nombreux pasteurs protestants.
Le pasteur de Môtiers lui aussi prit position contre Rousseau et le traita publiquement d’antéchrist. Bientôt, on lança des pierres contre la maison du philosophe, et le persécuté chercha un nouvel exil. C’est l’Île Saint-Pierre qui lui parut suffisamment sûre – sur cette île ne se trouva qu’une seule maison.

Dans l’espoir que le gouvernement bernois allait tolérer sa présence, Rousseau se rendit le 12 septembre 1765 sur l‘Île Saint-Pierre. Son nouvel exil correspondait si parfaitement à ses besoins que bientôt, il exprima le désir de rester sur l’Île jusqu’à la fin de ses jours. Mais à Berne, ses adversaires reprirent le dessus: Déjà le 10 octobre, Emanuel de Graffenried, bailli de Nidau, reçut l’ordre d’expulser Rousseau le plus vite possible.

En apparence, c’était l’heure des partisans des lumières à Bienne. Surtout Rodolphe de Vautravers et Alexandre Wildermeth s’engagèrent à offrir un exil durable à Rousseau. Le philosophe se laissa convaincre et pensa passer l’hiver à Bienne. Mais là aussi, dans la petite cité au pied du Jura, les adversaires du philosophe s’avérèrent plus forts. Le 29 octobre déjà, seulement 4 jours après son départ de l’Île Saint-Pierre, Rousseau quitta Bienne pour gagner l’Angleterre, en passant par Bâle et Strasbourg.

Document Titre / Description Auteur / Source Année / Époque
Emigration et immigration§Personnalités§Documents écrits£
Des lettres de Rousseau par rapport à son départ de l'Île Saint-Pierre

Lettres de M. Rousseau à M. de Graffenried, seigneur de Worb, baillif de Nidau

Première lettre

A l'isle de Saint-Pierre, le 17 octobre 1765

Monsieur. J'ob&e...

Jean-Jacques Rousseau Jean-Jacques Rousseau 1765
Emigration et immigration§Personnalités£
Rousseau se souvient de son séjour à Bienne

"Il est vrai que l'extravagance d'un pareil ordre le rendait impossible à exécuter: car du milieu de cette solitude enfermée au milieu des eaux, n'ayant que vingt-quatre heures depuis l'intimation de l...

Jean-Jacques Rousseau Jean-Jacques Rousseau, Confessions 1769-1770
Documents écrits£
Un cadeau pour Jean-Jacques Rousseau
Un cadeau pour Jean-Jacques Rousseau.
Fotografie: Peter Fasnacht, Leubringen Bibliothèque de la ville de Bienne 1765
Tableaux§Mode et vêtements§Personnalités§Portraits£
Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau en costume arménien, avec un bonnet de fourrure et un caftan.
Allan Ramsay Wikimedia Commons 1766
Animaux§Paysages§Espaces intérieurs et interieurs§Sentiment de la nature§Personnalités§Graphisme£
Rousseau étudiant la botanique
Rousseau étudiant la botanique sur l'île Saint-Pierre.
Alexandre François Girardin Centre d'iconographie de Genève inconnu
Institutions culturelles§Ecoles et formation§Personnalités§Documents écrits£
Dédicace de Thomas Hollis dans un livre dédié à Rousseau
Dédicace de Thomas Hollis dans un livre dédié à Rousseau - il s'agit d'un livre de grammaire de l'Anglais publié en Latin. An Englishman, Citizen of the World, is desirous of having the hono...
Thomas Hollis, Rodolphe de Vautravers Bibliothèque de la ville de Bienne 1765
Documents écrits£
Dédicace dans un livre dédié à Rousseau
Dédicace dans un livre dédié à Rousseau.
Thomas Hollis Bibliothèque de la ville de Bienne 1765
Personnalités§Documents écrits£
Dans cette maison Jean-Jacques Rousseau trouvait refuge, fin octobre 1765

Dans cette maison Jean-Jacques Rousseau trouvait refuge, fin octobre 1765.

Christoph Lörtscher Christoph Lörtscher, Bienne 2012
Bâtiments§Emigration et immigration£
Une maison à la rue Basse à Bienne

En 1765, Jean-Jacques Rousseau passa quelques jours à Bienne. Il fut hébergé dans une mansarde à la rue Basse 12. Cette photo montre la maison à la rue Basse 12, construite en 1843.

Christoph Lörtscher Christoph Lörtscher, Bienne 2012
Loisirs§Panorama§Paysages§Emigration et immigration§Plantes§Rives§Sentiment de la nature§Bâteaux et bâteaux à voile§Eaux courantes§Viticulture et vendanges§Piétons et piétonnes§Musique§Animaux£
Cinquième Promenade

Jean-Jacques Rousseau Jean-Jacques Rousseau 1776
Portraits§Personnalités£
Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau
inconnu(e) Ueli Tüscher, Bienne inconnu
Viticulture et vendanges§Graphisme§Traditions§Fêtes et festivités£
La fête pendant les vendanges
La fête pendant les vendanges. Estampe coloriée.
Franz Niklaus König Sammlung R. et A. Gugelmann, Schweizerische Landesbibliothek 1795
Graphisme§Lithographies§Loisirs§Lieux d'excursion§Mode et vêtements§Paysages§Sentiment de la nature£
La Neuveville et le lac de Bienne, vue depuis l'Île St- Pierre

Le Lac de Bienne, vue depuis l'Ìle St-Pierre. Une lithographie coloriée d'après Franz Niklaus König (1795).

Gebrüder Benz Ueli Tüscher, Bienne vers 1850
Animaux§Sentiment de la nature§Bâteaux et bâteaux à voile§Personnalités£
Jean-Jacques Rousseau avec son chien Sulan sur le Lac de Bienne
Jean-Jacques Rousseau avec son chien Sulan sur le Lac de Bienne. Aquatinte, probablement de Christoph Rheiner. Au second plan, on reconnaît l`Île des lapins.
vermutlich Christoph Rheiner Collection R. et A. Gugelmann, Bibliothèque Nationale Suisse, Berne vers 1817
Métiers d'autrefois§Animaux§Religion§Emigration et immigration§Plantes§Sentiment de la nature§Bâteaux et bâteaux à voile§Personnalités£

Le séjour de Rousseau sur l’île St Pierre


2011

Christoph Lörtscher 2011-08-25 00:00:00 2011
Villes§Commerce et petites entreprises§Lieux d'excursion§Tableaux§Paysages£
Bienne et l'Ile de St.Pierre, en 1793
De Neufchâtel à Bienne il n'y a que 6 heures de chemin. L'église de Bienne est assez belle, mais la ville est bâtie à l'antique. Une superbe source d'une eau limpide saine et intarissable, qui remplit les tuyaux de 60 Fontaines pu...
Hans Ottokar Reichard Guide de la Suisse 1793, publié par Hans Ottokar Reichard 1793
Architecture médiévale§Villes§Energie§Eaux courantes§Travaux forestiers§Montagne§Santé et maladies§Produits agricoles§Proto-industrialisation§Eglises chapelles et cloîtres§Vieillesse§Paysages§Bilinguisme£
La ville de Bienne avec son territoire vers 1768

Ce texte sera bientôt disponible en français.

Johann Conrad Faesi Genaue und vollständige Staats- und Erdbeschreibung der ganzen Helvetischen Eidgenossenschaft, derselben gemeinen Herrschaften und zugewandten Orten 1768
Fontaines§Lithographies§Hôtels et pensions§Diligences et attelages£
L'Hôtel La Croix Blanche à Bienne, vers 1850
L'Hôtel de la Croix Blanche à Bienne, vers 1850. Une lithographie des Frères Benz, Bienne, publiée par l'édition d'Ernest Schüler. Le 27 octobre 17865, Jean-Jacques Rousseau soupa dans cet hô...
Frères Benz Ueli Tüscher, Bienne 1848
Portraits§Idéologies§Tableaux§Personnalités£
Jean-Jacques Rousseau, vers 1753
Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), Pastel par Maurice Quentin de La Tour, 1753.
Maurice Quentin de La Tour Ch. Lörtscher, Biel -1848 - 1879
Styles de construction§Bâtiments£
Le «Rockhall» à Bienne, en 2005
0
inconnu(e) Christoph Lörtscher, Biel 2005
Cartes-vues§Lieux d'excursion§Panorama§Eglises chapelles et cloîtres§Emigration et immigration§Personnalités£
L'île de Saint-Pierre avec Rousseau, carte postale, vers 1915
L'église de Gléresse, le lac de Bienne et l'ile Saint-Pierre. Dans le coin gauche de cette carte de voeux, on peut y voir en plus le portrait du philosophe Jean-Jacques Rousseau. C'est par le séjour qu'il y fi...
inconnu(e) B. Weiss, Bienne vers 1915
Art§Personnalités§Portraits£
Monument dédié à Rousseau
Le monument dédié à Rousseau, sur l'Ile de St Pierre, avec un buste du penseur Jean-Jacques Rousseau, qui vécut durant une courte période au bord du lac de Bienne, en 1765. Il s'agit de l'imitation d&...
inconnu(e) Société de Navigation sur le lac de Bienne - BSG 1920 - 1939
Personnalités§Bâtiments£
Chambre «Rousseau»
Une photo de la chambre dans laquelle le penseur Jean-Jacques Rousseau vécut durant son séjour, en 1765, sur l'Ile de St Pierre. Cette chambre fut laissée dans son état d'origine et se trouve dans l'hô...
inconnu(e) Société de Navigation lac de Bienne-BSG 1920 - 1939
Espaces intérieurs et interieurs§Personnalités£
«La chambre de Rousseau»
Vue de la chambre dans laquelle le grand penseur Jean-Jacques Rousseau vécut durant son séjour à l'+le de St Pierre en 1765. Cette pièce fut laissée dans son état d'origine, et se trouve à l&...
inconnu(e) Société de Navigation lac de Bienne-BSG 1920 - 1939